Merci du fond du coeur

Chers Annemassiennes et Annemassiens,

Chers amis,

Merci, un grand MERCI, du fond du cœur. Par votre vote et la majorité des suffrages que vous avez apporté à mon équipe, vous mettez fin de la meilleure des façons à une période difficile où toutes les initiatives de la ville et de l’agglo étaient bloquées. Vous avez dit non aux tricheurs et aux manœuvriers procéduriers ; vous avez refusé les promesses démagogiques non financées et vous avez rejeté l’aventure clientéliste.

Merci et bravo. Votre choix est celui de la confiance, de la continuité, et de la raison. Vous avez dit pendant cette campagne combien vous étiez choqués par l’injustice et que vous souhaitiez que le programme validé en 2014 et en cours de réalisation, se poursuive pendant ce mandat. Vous nous avez aussi interrogés sur tel ou tel dossier, ce qui nous a amené à renforcer encore notre proximité avec vous et notre réactivité à vos demandes ou suggestions. Vous avez souvent fait référence à la fierté que vous avez de vivre dans une ville dynamique où les équilibres financiers et sociétaux sont garantis et où les décisions se prennent en référence à des valeurs d’éducation, de solidarité et de cohésion sociale.

La continuité que vous avez choisie et celle d’une éthique politique portée depuis plus de 40 ans par des élus intègres et honnêtes. Cette reconnaissance nous va droit au cœur.

Aujourd’hui notre légitimité est plus forte. Et elle nous donne encore plus de responsabilités. La première sera de recréer l’équilibre social mis à mal par une campagne parfois haineuse, notamment sur les réseaux sociaux. Je serai le Maire de tous les Annemassiens avec la volonté que chacun trouve sa place, pour que le « Vivre ensemble » soit une réalité pour tous.

Encore une fois MERCI et BRAVO. Cette victoire est la vôtre.

Avec mes salutations les plus cordiales.

Votre Maire, Christian DUPESSEY

Dimanche sera décisif !

Chères Annemassiennes, chers Annemassiens,

La campagne du 1er tour se termine et le vote de dimanche sera décisif pour l’avenir de notre ville et pour votre vie quotidienne.

Cette campagne a été particulièrement trouble et dure en particulier sur les réseaux sociaux. Des manœuvres de mes adversaires ont été mises à jour et ont été communiquées dans les journaux.

C’est une situation désolante qui n’est pas à la hauteur de notre ville.

Cette campagne a été aussi – et c’est le plus important – l’occasion de vous rencontrer en porte à porte, sur les marchés, en centre ville, dans les quartiers, en réunion publique et de mesurer l’accueil chaleureux que vous avez fait à mon équipe et à moi-même.

Après les très nombreux témoignages d’incompréhension face à cette annulation, nous avons pu mesurer vos attentes et aussi votre désir de voir notre ville continuer à être gérée sereinement.

Votre reconnaissance du travail accompli, vos innombrables soutiens me font chaud au cœur. Ils encouragent l’équipe que je conduis à continuer son action à votre service et au service de notre ville.

La poursuite du dynamisme, la continuité des valeurs, la maîtrise des équilibres, la gestion du quotidien et le développement d’une ville durable ont rencontré un écho très favorable.

J’ai une grande confiance en votre jugement. Vous savez que nous vous avons présenté des actions engagées, prévues et financées alors que d’autres se complaisaient dans des promesses illusoires et démagogiques.

J’aime ma ville et je mettrai tout en œuvre pour la cohésion sociale et le bien vivre ensemble au quotidien.

Vous pouvez compter sur l’équipe qui m’entoure, unie, intègre, expérimentée et dynamique pour mener à bien toutes les actions et aménagements prévus.

Je compte sur vous dimanche pour confirmer et amplifier le résultat de mars 2014.

Christian Dupessey, votre Maire.

Les collusions mises à jour !

Nous dénonçons les manœuvres de M. Mermet depuis le début de la campagne, en voici une preuve éclatante.

Voici un article du DL de ce jour, « Je pensais être sur la liste de Louis Mermet » : Mme Sonia Aroca y explique avoir été manipulée par un commerçant qui lui vantait les mérites de la liste Mermet tout en lui proposant d’y participer, pour en définitive se retrouver candidate sur la liste « 4ème liste » (Bel Ghali).

Précision importante – et M. Mermet le sait forcément – le commerçant en question exploite un pressing au centre commercial du Perrier et figure en 13ème position sur la liste Mermet.

Sans commentaire…

Sonia_A_liste_4_Mermet

DL 24juin15 format pdf

Lettre de Robert Borrel à Alain Juppé

Vous ne le savez peut-être pas, mais après François Fillion et Rama Yade l’année dernière, M. Mermet a sollicité la visite d’Alain Juppé pour essayer de gagner en popularité. Cette venue prochaine a provoqué chez Robert Borrel une réaction qu’il nous a demandé de publier, ce que nous faisons bien volontiers…


Si j’étais encore quelque chose dans la vie publique, je dirais à M. Alain Juppé, qui vient soutenir Louis Mermet dans l’élection d’Annemasse :

Monsieur le Premier Ministre,

Annemasse est une ville plus modeste que Bordeaux, mais pendant les 30 années où j’en ai été le Maire, je l’ai dirigée avec les mêmes objectifs que vous en Gironde : économies de structure, force des investissements, paix sociale fondée sur le respect de toutes les cultures et de toutes les convictions.

J’ai eu une longue carrière politique de Député et de Conseiller Régional. Je connais comme vous les « figures imposées » de la politique, les moments où l’on doit apporter sa caution à ceux de son camp, sans forcément bien les connaître.

Mais la politique a aussi ses « figures libres », celles où l’on place les intérêts publics avant les liens partisans, et c’est de ces figures-là dont nous pouvons être fiers.

Annemasse, agglomération-frontière, est une ville difficile à conduire. Le maire sortant, Christian Dupessey, et sa forte équipe ont fait la preuve en 7 ans de leur ardeur à la tâche et de leur efficacité. Economies, investissements d’avenir, paix sociale, leurs principes sont les mêmes que les vôtres.

Pourquoi devraient-ils interrompre un second mandat régulièrement acquis ? Parce qu’un adversaire a falsifié une signature ? Parce qu’un autre concurrent n’a pas accepté sa défaite et veut se redonner une chance grâce à la procédure ? Ce serait peu moral, mais surtout préjudiciable à toute notre agglomération. Des responsables de toutes tendances vous le confirmeront.

Permettez-moi d’espérer, avec respect à votre égard, que votre soutien sera mesuré à la hauteur des enjeux réels qui attendent cette ville. Chacun vous dira qu’elle est revenue de bien loin. Après 40 ans de travail intense, je fais des vœux pour qu’elle ne retombe pas dans la médiocrité des débats antérieurs. Il est facile d’attiser l’irritation des gens par le nombre excessif de Roms ou par les nids de poule éventuels, ou en promettant la gratuité des services en même temps que la baisse des impôts. Ce n’est pas digne de l’enjeu.

Robert Borrel, ancien Maire

L’équipe au complet

Voici l’équipe au complet, en ordre de marche.

Equipe Dépliant

Equipe Depliant (format pdf)

Et nous profitons de l’occasion pour vous donner quelques chiffres très significatifs de la mobilisation militante de cette campagne.

-Nous avons mobilisé entre 20 et 30 personnes tous les soirs.

-Nous avons frappé à plus de 5000 portes,

-En ce qui concerne les documents, nous avons distribué :
– 18 000 lettres du Maire,
– Près de 15 000 flyers sur les marchés et en porte à porte,
– 3 000 accroches portes,

-Nous avons sillonné le Perrier, Château-Rouge, Livron, la route de Bonneville, le centre-ville (de la gare au lycée des Glières), Romagny-sous Cassan, et bien d’autres rues et secteurs.

Bref, nous sommes allés à la rencontre de milliers d’Annemasiennes et Annemassiens, et l’accueil a toujours été chaleureux. Et ce n’est pas terminé.

Merci à vous tous qui nous accompagnez et nous donnez confiance et énergie pour cette dernière ligne droite avant la victoire.

Lettre aux annemassiennes et annemassiens

Voici la lettre de Christian DUPESSEY, qui sera distribuée dans toutes les boîtes aux lettres dès ce week-end.


 

Chères Annemassiennes, Chers Annemassiens,

En mars 2014, vous m’avez fait confiance en assurant une large victoire électorale. Depuis, avec mon équipe d’Annemasse Ensemble nous sommes au travail pour réaliser le programme que vous avez validé et pour assurer les meilleurs services publics de proximitéà chacun d’entre vous.

Par sa décision d’annuler les élections municipales, le Conseil d’Etat met un coup d’arrêt (provisoire, j’en suis sûr) à la réalisation de ces objectifs. Cette annulation est due àune faute commise par le Front National (la 32ème personne sur la liste de M. CAPASSO n’a pas signé elle-même sa candidature) et àdes manœuvres procédurières de M. MERMET (UMP), sans doute déçu d’avoir perdu.

Il faut donc retourner aux urnes.
Que de temps, d’énergie et d’argent gaspillés !

L’équipe municipale que j’ai l’honneur de diriger porte des valeurs fortes de progrès, de justice sociale et d’humanisme républicain. Elle fait, comme les équipes de Robert BORREL qui l’ont précédée, de l’éthique politique, de l’intégrité et de l’honnêteté des règles indiscutables. Elle refuse tout clientélisme et met l’intérêt général au-dessus de l’addition des intérêts particuliers.

Avec cette équipe, j’ai une grande ambition pour la ville et ses habitants, pour son rayonnement au sein de l’Agglo et pour qu’Annemasse s’affirme comme la capitale française du Grand Genève.

Je vous présenterai le même programme, validé largement en mars 2014. D’autres se chargeront sans doute de faire une surenchère de promesses démagogiques et coûteuses.

Le programme que vous avez largement adopté est en cours de réalisation. Les services de la Ville ont reçu leurs feuilles de route pour les 6 années du mandat. Ils mettent en œuvre actions de proximité et réalisations dans un cadre financier maîtrisé. Cette dynamique doit être poursuivie.

Nous vous présenterons les grandes lignes de ce que nous avons fait en un an et de ce qu’il nous reste à faire. Je m’engage avec mes colistiers dont vous connaissez les convictions et le travail, à « faire la ville ensemble ». C’est à dire « la faire avec vous », ses habitants, pour mieux répondre aux besoins de chacun. Cette capacité d’écoute et de dialogue est au cœur de notre rôle d’élu.

Je réaffirme que pour assumer la responsabilité de notre ville, il faut aimer Annemasse. Aimer sa ville au quotidien, c’est veiller au bien-être et aux besoins immédiats des habitants et dans le même temps assurer l’avenir par les décisions prises aujourd’hui. C’est aussi être présent partout où peut se décider cet avenir, àAnnecy, Genève, Lyon ou Paris.

A la Ville, comme à l’Agglo, ma seule ambition est qu’ensemble nous soyons fiers d’Annemasse car chacun aura pu et su trouver sa juste place.

J’ai confiance dans votre choix. Vous soutiendrez votre Maire et son équipe. Je compte sur vous.

Lettre_CD_2015-1_pdf__page_2_sur_2_

 

Lettre CD Annemasse (format pdf)

TRANQUILLITÉ PUBLIQUE

« En complémentarité de l’action de l’Etat, responsable de la sécurité des biens et des personnes, l’action municipale  assure la tranquillité de tous afin de faire d’Annemasse, une ville apaisée ou l’appropriation des espaces publics se fait par l’ensemble de la population. » Éric Minchella

Les_polices_municipales_sont_de_plus_en_plus_sollicitées___La-Croix_com_-_France

NOTRE ACTION DEPUIS UN AN :

-Nouveau commissariat acté et financé à hauteur de 15 millions d’euros.

-Présence assurée de la Police municipale en soirée toute l’année grâce au recrutement de 5 Policiers municipaux supplémentaires.

-La place de la Libération et parking Clos Fleury, nouveaux espaces sous vidéo protection.

-Travail en étroite collaboration entre tous les acteurs de la sécurité (police nationale), de la tranquillité publique (police municipale, médiateurs de nuit, référents espaces publics) et de la prévention dans le cadre de la Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP) obtenue.

-Contrôles de vitesse renforcés ; radars pédagogiques développés.

-Accompagnement par la police municipale de l’éducation à la sécurité routière dans les écoles.

CE QUE NOUS ALLONS FAIRE :

-Mise en place de la vidéo protection sur le parking de la place du cirque et place Jean Monnet à Romagny.

-Agir pour l’augmentation du nombre de policiers nationaux.

-Réactiver la procédure d’alerte éducative

-Actions spécifiques de prévention et de répression contre les nuisances sonores dans les espaces publics en mobilisant l’ensemble des services de la ville.

-Poursuivre la sécurisation des passages piétons les plus dangereux.

-Développer les zones 30.

-Passage de 23 à 26 policiers municipaux (en cours, à budget constant).

Education et Jeunesse

Il y a un an, vous nous accordiez votre confiance en validant notre programme. Depuis nous avons beaucoup travaillé. Voici tout ce que nous avons fait et ce qu’il reste à faire. Nous aborderons différentes thématiques sans les surenchères démagogiques et coûteuses de nos adversaires.

ÉDUCATION ET JEUNESSE

« Favoriser la réussite éducative, le développement de l’enfant en proposant des activités enrichissantes dans des structures adaptées. Aider le jeune à devenir adulte-citoyen et lui permettre de trouver sa place dans la ville. » Louiza Lounis

Vie_scolaire

NOTRE ACTION DEPUIS UN AN :

-Construction du Groupe scolaire Camille Claudel à Romagny avec une ouverture en septembre 2016 (17 classes et structures périscolaires, et gymnase).

-Agrandissement de l’école provisoire Camille Claudel avec l’ouverture de deux classes en 2014 et deux classes en 2015.

-Création et ouverture du restaurant scolaire de la ferme Chalut à Romagny. (100 places).

Au total, c’est près de 1200 repas qui sont servis chaque jour dans les écoles :

-Mise en place, après Marianne Cohn, du self-service à Saint-Exupéry.

-Mise en place d’un menu de substitution sans viande à la restauration scolaire.

-Mise en place de deux menus « bio » par semaine.

-Mise en œuvre du projet éducatif territorial (PEDT) : « quatre parcours pour grandir à Annemasse » avec des activités périscolaires, très diverses, de très grande qualité et gratuites.

-Rapprochement et mutualisation de la direction de la MJC Centre et de la MJC de Romagny.

-Accompagnement renforcé de la MJC Sud suite à ses difficultés.

-Agrandissement de la MJC Romagny avec la rénovation de la ferme Chalut.

-Engagement de tous les partenaires (Université, Rectorat, Région, Département) pour implanter des formations universitaires à Annemasse-Ambilly.

 

CE QU’IL NOUS RESTE À FAIRE DANS CE MANDAT :

-Un rôle pilote renforcé de la ville dans la cohérence éducative.

-Rénovation complète de groupe scolaire des Hutins.

-Création d’un poste d’assistant social et éducatif en milieu scolaire pour les écoles du Réseau d’Education Prioritaire.

-Création d’une nouvelle cuisine centrale.

-Renforcement du partenariat éducatif avec les 3 MJC, les associations d’éducation populaire.

-Poursuite et développement des actions éducatives intégrant les familles.

-Création d’un campus universitaire autour du nouvel Institut de Formation Infirmier.

Parce que la fin ne doit pas toujours justifier les moyens, suite…

On sait donc que le recours de M. Mermet a entraîné l’annulation des élections municipales de mars 2014, en raison d’une faute imputable à M. Capasso, la 32ème sur la liste FN n’ayant pas signé elle-même sa candidature.

Mais vous êtes vous déjà demandé comment M. Mermet l’a su ? Comment a-t-il fait pour obtenir une preuve et monter le dossier ? Non ? Pourtant , c’est passionnant. Jugez plutôt :

Les faits :

-M. Mermet, le soir des élections, nous informe qu’il « sait » que la liste du Front National comporte une irrégularité et donc qu’il déposera un recours. Question : pourquoi n’a-t-il pas demandé l’invalidation de la liste FN avant les élections ?

-Le 4 avril 2014, il dépose au Tribunal administratif sa protestation électorale qui, contrairement à ce qu’il avait dit à la presse, demandait l’annulation des élections.

Comment M. Mermet avait-il eu connaissance de cette irrégularité sur la liste FN ?

Des informations, dont certaines parlent d’indiscrétion médicale, nous ont été rapportées à ce sujet mais nous pensons que c’est d’abord à M. Mermet d’être transparent sur ses sources.

Comment M. Mermet a-t-il manœuvré pour obtenir une preuve ?

Les élections perdues, Mme M.B-J., élue sur la liste (et démissionnaire depuis) va voir cette dame (Mme JL) dans la Maison de retraite médicalisée où elle réside, pour lui extorquer une signature, en lui faisant signer une carte d’anniversaire. C’est ce que témoigne Mme M.B-J. elle-même devant le Tribunal.

Tout ceci figure dans les pièces remises au tribunal. Voyez et jugez vous-même.

Témoignage MBJ

En résumé :

Fait N°1 : M. Mermet savait avant l’élection et n’a rien fait, pensant gagner.

Fait n°2 : il a envoyé une « colistière enquêtrice » dans une Maison de retraite médicalisée afin d’extorquer la signature à Mme JL. en se faisant passer pour une connaissance.

Nous redisons que la faute du Front national est condamnable. Nous disons aussi que les méthodes employées par M. Mermet et son enquêtrice sont moralement douteuses.

La fin ne peut et ne doit pas justifier tous les moyens.

Retour vers le point sur le contentieux électoral